Dans les commandos, 12 étapes pour se former

Un jeu de combat de commando qui s’inspire de la seconde guerre mondiale permet de s’initier aux techniques de guérilla en utilisant avec une panoplie d’armes impressionnante, mais à choisir d’après une rapide évaluation de la situation… Les 12 niveaux de ce jeu de guerre vont tanner le cuir du joueur !

La difficulté des jeux de combats à un contre tous consiste à manipuler avec les 2 mains la souris et le clavier, mais en coordonnant les mouvements afin de donner du dynamisme au personnage. « Commando 2″ est en effet un des jeux de guerre les plus intéressants pour se « faire la main », afin d’arriver au meilleur niveau de la saisie sur ordinateur. Un jeu éducatif en somme, ce qui est assez remarquable dans l’univers des jeux flash sur navigateur ! Avec un rythme trépidant, un joueur qui se retrouve dans les conditions des Marines dans la reconquête des îles du Pacifique durant la seconde guerre mondiale, va être amené à user de toutes ses ressources tactiques et physiques afin de venir à bout d’un ennemi en surnombre, mais avec une assez large panoplie d’armes qu’il va devoir choisir, changer, armer et déclencher après une très rapide évaluation de la situation sur la zone des combats…

Le choix des armes constitue donc un élément essentiel de l’intérêt d’un jeu de guerre tel que « Commando 2″ , mais comment y arriver ? Pour démarrer, on commence par choisir un petit personnage à incarner, et celui-ci va nous permettre de conserver les données du jeu dans la mémoire de l’ordinateur. C’est ensuite qu’on est amené à sélectionner les armes de son choix. Ce sont celles que l’on va utiliser au premier niveau de jeu et avant d’être en mesure d’en sélectionner d’autres grâce aux points gagnés au cours de ses premiers combats. Mais si toutes les armes ne sont pas disponibles au début, on peut tout de même en choisir une large gamme, dans 9 catégories classées de A à I :

  • Par défaut : poignard, pistolet Beretta ;
  • Catégorie A : dague de commando, grenade à main, cocktail Molotov ;
  • Catégorie B : MC21 automatique, Colt Commando, MC-5 Defender, Desert Eagle (avec silencieux) ;
  • Catégorie C : Colt Commando, MC-5 Defender, Desert Eagle (sans silencieux) ;
  • Catégorie D : Pistolets mitrailleurs SG-200, Stingfire 220, The Catcher, MK-150, MCP-Avenger ;
  • Catégorie E : arc Scorpion et arbalète Logan-35 à projectiles explosifs ;
  • Catégorie F : fusils à pompe PA-4514, Poncho-25, Ti-rex M30, C25 Marrugo, Dominator ;
  • Catégorie G : Mitrailleuses lourdes et lance-missiles portatifs Nayberg NS30, P25-Maisto, SE-40 Prowse, Glenos-G 160, TI Prescision ;
  • Catégorie H : Bazzokas et lance-roqiettes Big Lester, DA Moonshadow, ALX-W30, Pequeno-R25 ;
  • Catégorie I : Différentes armes ésotériques à fort potentiel de destruction Dragon Destructor, Metal Driller, Kee-Jerk Terminator.

La magnifique collection d’armes de tout calibre du jeu « Commando 2″ n’est pas forcément approvisionnée automatiquement. Donc le joueur va d’abord avoir à faire un apprentissage de l’utilisation de chacune d’elle pour chacun des niveaux de jeu où il l’a acquise. Mais elles vont lui permettre de pouvoir se rendre compte de la puissance de feu des commandos marine ou para, au combat et à l’assaut des positions ennemies. Une difficulté suivante consiste à manipuler son arsenal à bon escient et à évoluer dans un décor réaliste de la guerre du Pacifique. Pour changer d’arme, on utilise les touches « A » et « E » avant de tirer en cliquant sur la souris.

Le personnage du commando est sensible au pointeur de la souris, il vise et il tire dans son axe. Pour le faire évoluer dans le décor en revanche, on doit utiliser le clavier, soit avec les flèches, soit avec les touches « Q » pour aller à gauche, « D » pour aller à droite, « Z » pour bondir et « S » pour se coucher. On se dit avec raison qu’avec tout ça, on est bien armé pour emporter une bataille, qui ne s’annonce cependant pas de tout repos !

Ce jeu de guerre vous a plu ? Marquez votre score en commentaire :